Virgin River saison 4 : Mel et Jack reviennent sur Netflix avec de nouveaux défis

La quatrième saison de Virgin River est maintenant disponible sur Netflix. Mais à quel point est-il bon ?

Sans spoilers, on vous dit.

L’attente a été longue, mais la quatrième saison de Virgin River est maintenant disponible sur Netflix. La collection, mettant en vedette Alexandra Breckenridge et Martin Henderson est revenu sur la plateforme avec 12 nouveaux épisodes qui donneront beaucoup à dire. À cette occasion Mél et Jack font face à de nouveaux défis et personnages qui viennent changer leur vie et celle de chacun dans leur ville.

Virgin River, cette fois, se concentre sur les conséquences de l’accident de Hope, comment Jack et Mel gèrent sa grossesse sans vraiment savoir qui est son père, et à leur tour, découvrent qui a tiré sur Jack. Mais, au milieu de cela, de nouveaux personnages arrivent qui se terminent par la paix de la ville et, en particulier, des protagonistes. Sans aucun doute, c’est l’une des éditions les plus efficaces et engageantes de la collection.

Pariant une fois de plus sur la capture d’une ville calme et collaborative entre ses citoyens, la production de Rivière Vierge a trouvé une formule qui attire et enchante ses fans. Pourtant, en même temps, le fait d’ajouter autant de suspense et de drame à cette histoire d’amour réussit à faire de la fiction un succès. Même alors, dans ces nouveaux épisodes, ils sont allés plus loin et avec le mélange de romance, de drame, d’action et d’adrénaline, la bande a trouvé une fluidité narrative jamais vue auparavant.

Mel et Jack sont revenus sur Netflix avec Virgin River.  Photo : (Netflix)
Mel et Jack sont revenus sur Netflix avec Virgin River. Photo : (Netflix)

D’un autre côté, les excellentes prouesses de Martín Henderson et Alexandra Breckenridge avec leur chimie indéniable et palpable sur les planches parviennent à faire en sorte que le spectateur rejoigne l’intrigue d’une manière unique. Être capable de se connecter avec eux et avec l’empathie qu’ils génèrent transforme Virgin River en quelque chose d’encore plus réel qu’une collection. Les sentiments et les défis qu’ils doivent traverser cette saison n’ont jamais été aussi émouvants que lors des éditions autres, leur retour pourrait donc être considéré comme épique.

Bien que, comme si cela ne suffisait pas, le complément du reste de la distribution fait fureur. Eh bien, des personnages comme Annette O’Tole comme espoir et Colin Lawrence comme prédicateur rendent l’histoire encore plus passionnante. En effet, tout au long des 12 épisodes, en plus de l’intrigue générale, une intrigue secondaire correspondant à chaque membre de l’histoire est développée, ce qui aide encore plus à comprendre pourquoi certaines choses se produisent.

Hope et Doc.Photo : (Netflix)
Hope et Doc.Photo : (Netflix)

Bien sûr, il faut noter qu’au-delà de la fluidité narrative de Rivière Vierge et son amélioration en termes d’émotions, répétant à certaines occasions la tranquillité et la gentillesse de la ville transforme la collection en une histoire lente et fastidieuse. Bien qu’il soit compréhensible que ce soit l’essence de la collection et que ce soit ce qui génère le résultat de l’intrigue, la réalité est que parier sur quelque chose comme ça à nouveau a peut-être été un échec de Netflix.

Jack et Mel.  Photo : (Netflix)
Jack et Mel. Photo : (Netflix)

Malgré cela, au-delà de cette petite erreur, à cette occasion, la fiction a trouvé des sujets pour pouvoir exploiter et faire de cette saison la plus captivante et même, à mon avis, la meilleure des quatre. Je veux dire, avec ces nouveaux épisodes, Rivière Vierge a réussi à dépasser, au moins, mes attentes et a repris cet excellent moyen de pouvoir attraper les fans. Eh bien, ne pas savoir certaines vérités jusqu’à la fin rend le suspense encore meilleur.

Bouton retour en haut de la page