Queer as Folk : une série LGBTIQ+ qui valorise le meilleur de la version originale

StarzPlay présente en avant-première un remake de la série culte britannique Queer as Folk. Il met en vedette Jesse James Keitel, Fin Argus et Devin Way. On vous dit ce qu’on en a pensé.

Ce mois StarzPlay a brillé avec la première de La Fille de Plainville, une histoire basée sur le cas terrifiant de Michelle Carter et Conrad Roy. Maintenant, à la fin de ce mois, il fait de même avec le remake de Queer as Folk.

La série originale est britannique et était en charge de Russell T. Davies également créateur de Docteur Who. Cette production qui a été créée en 1999 et qui s’est déroulée dans la ville de Manchester, en Angleterre, est devenue un succès absolu et s’est finalement positionnée comme une série culte.

bizarre comme folk
Queer as Folk est un remake de la série britannique du même nom (Photo : StarzPlay)

De plus, il a permis la montée en puissance de charlie hunnam (Son of anarchy), Aiden Gillen (Game of thrones) et Craig Kelly, qui incarnent trois jeunes homosexuels qui doivent affronter les préjugés de l’époque tout en essayant de réaliser leurs rêves.

Plus tard, une version a été réalisée aux États-Unis et maintenant une troisième vient de la main de StarzPlay, qui revendique vraiment chacun des éléments marquants du premier spectacle et les adapte de manière exceptionnelle à l’époque actuelle. Sur okibata, nous vous donnons plus de détails pour que vous ne le manquiez pas.

Comment est Queer as Folk, la nouvelle série StarzPlay

Le nouveau Queer as Folk a le script et la direction de Stephen Dunn et son histoire, contrairement à l’original, suit la vie d’un groupe plus large de jeunes aux prises avec l’amour, la solitude, l’amitié et la discrimination toujours présentes dans la société envers la communauté LGBT.

En fait, le premier chapitre commence avec les protagonistes survivant à une attaque lors d’un concours de drag queen à la discothèque Babylon.

Parce que, oui, malgré le fait que la série se déroule à deux époques très différentes si on le compare avec la version originale et aujourd’hui de nombreux droits ont été conquis, la vérité est que certains groupes continuent encore à exsuder la haine et cela se reflète au début de la série. Aussi, cette nouvelle version de Queer as Folk exprime dans sa splendeur maximale la liberté et le plaisir d’être qui l’on est sans se soucier de rien d’autre. C’est un hymne à l’amour et à la vie sans aucun doute.

bizarre comme folk
Fin Angus et Devin Way (Photo : StarzPlay)

Bien sûr, l’intrigue narrative se cache derrière les grandes performances de son casting. Il faut dire que son protagoniste Chemin Devin qui joue Brodie, construit parfaitement la force et la sympathie de son personnage, mais celui qui se démarque le plus dans ce casting est Fin Angus. L’acteur et musicien de 23 ans incarne Mingus, un jeune homme non binaire au talent unique qui veut devenir une drag queen. Angus apporte de l’énergie et de la profondeur à son rôle avec intelligence et un grand engagement d’acteur.

N’oubliez pas que le casting de Queer as Folk Il a également deux performances stellaires de luxe : Kim Catall et Juliette Lewis, qui incarnent respectivement les mères des deux protagonistes.

bizarre comme folk
La série compte huit épisodes (Photo : StarzPlay)

Queer as folk  a une direction artistique et les costumes sont d’autres éléments qui méritent d’être mis en valeur dans cette production. À son tour, la direction de la photographie qui a été principalement réalisée à la Nouvelle-Orléans a des emplacements saisissants qui permettent même une plus grande attraction du spectateur.

la série de StarzPlay a huit épisodes et vous pouvez déjà voir le premier intitulé « Babylon » sur la plateforme.

Comme d’habitude, un nouveau chapitre sera publié chaque semaine.

Bouton retour en haut de la page