Elle(s) La BD idéale pour plonger vos enfants dans la lecture

Elle (s) de Kid Toussaint et Aveline Stokart parle d'une adolescente dont l'adolescence devient beaucoup plus difficile grâce à ses personnages alternatifs envahissants.

Être un adolescent est difficile, et rien ne parle mieux de la difficulté de la période tumultueuse de l’adolescence qu’une grande histoire comme Elle(s)

Écrit par Kid Toussaint (Animal Jack, Magic 7) et dessiné par Aveline Stokart, Elle(s) #1 parle d’Elle, une adolescente qui vient d’arriver dans une nouvelle ville. Alors que la plupart des séries YA mettraient en vedette leur protagoniste éprouvant des difficultés à s’acclimater à une nouvelle maison et à une nouvelle école, Elle s’entend à merveille. Elle s’intègre immédiatement dans une équipe de copains serrés et parvient à éloigner les méchantes filles de son dos avec son esprit et son attitude d’adolescente.

Les choses semblent aller bien pour Elle jusqu’à ce que le stress de sa vie scolaire et sociale commence à s’accumuler, c’est à ce moment que les choses prennent une tournure intéressante et créative.

Quel est le problème de Elle

Elle a plusieurs personnalités, facilement reconnaissables grâce à la couleur de cheveux unique de chacun. La première Elle est marquée de ses cheveux roses habituels. Mais lorsqu’une situation nécessite un peu plus d’attitude, la blonde dure et dure Elle prend le relais. Si Elle ne peut tout simplement pas gérer le monde qui l’entoure, sa timide brune se retire dans un monde de poésie et de médias sociaux. Quand Elle veut juste se lâcher, son moi jovial aux cheveux violets prend le relais et fait d’Elle la vie de la fête. Ou, lorsque les ennuis se présentent, le moi non verbal aux cheveux verts d’Elle devient protecteur. Mais aucune des Elles n’est aussi étrange que le moi aux cheveux bleus d’Elle, qui a une sorte de plan qui se prépare en arrière-plan.

Alors qu’Elle se débat avec l’effet de ses personnages sur sa vie, son nouveau groupe d’amis est déterminé à aider Elle à comprendre le mystère de ce qui fait que ses alter ego se déchaînent.

Une BD avec ambiance Pixar

Pixar vient à l’esprit grâce à l’art émotif et accueillant. Lire la BD vous fera penser au film vice versa. L’art de la bande dessinée mérite beaucoup de crédit pour avoir créé un monde qui attire les lecteurs avec un style qui semble extrêmement familier mais qui a sa propre identité puissante. Et cela ne veut rien dire de la vivacité de Toussaint pour chaque personnage, en particulier les multiples Elles, qui présentent chacune des personnalités uniques qui donneront envie aux fans de les revoir bientôt. Toussaint rend ces personnages uniques mais visibles, permettant au lecteur de se voir dans plus d’un personnage.

Bouton retour en haut de la page