6 avantages pour la santé de la vitamine D, selon les nutritionnistes

Dernièrement, la vitamine D a beaucoup brillé. Et ce n’est pas seulement parce que c’est la « vitamine du soleil ». Les professionnels de la santé, les scientifiques et les experts sensibilisent davantage à l’importance de la vitamine D et à son rôle pour une santé et un bien-être optimaux.

La vitamine D est une vitamine liposoluble essentielle à de nombreuses fonctions corporelles, notamment le renforcement des os, le soutien de la croissance et de la régulation des cellules, la rétention et l’absorption du calcium et du phosphore et l’amélioration de l’immunité. La vitamine D se trouve naturellement dans certains aliments et lorsqu’elle est consommée en excès, elle est stockée dans le corps plutôt que d’être évacuée par l’urine comme de nombreuses autres vitamines.

Malheureusement, la majorité des Américains n’obtiennent pas suffisamment de vitamine D dans leur alimentation et, par conséquent, beaucoup en ont une carence. En plus d’obtenir de la vitamine D dans les aliments, vous pourriez avoir besoin d’un peu d’aide pour maintenir vos niveaux dans la fourchette normale. Heureusement, avec l’aide d’un supplément approuvé par un médecin, vous serez sur la voie d’une meilleure santé en un rien de temps.

Voici six avantages pour la santé qui vous donneront envie de contrôler votre niveau de vitamine D à tout moment.

1. Il soutient l’immunité

La vitamine D fait beaucoup pour que votre système immunitaire fonctionne au mieux. Il régule à la fois la réponse immunitaire innée et adaptative dans le corps en interagissant avec les récepteurs de la vitamine D sur les cellules immunitaires et en régulant leur activité. Une étude suggère qu’une carence en vitamine D peut augmenter le risque de maladies liées au système immunitaire. Des quantités adéquates de vitamine D sont nécessaires pour aider à combattre les germes pathogènes comme les virus, les bactéries et les parasites.

2. Cela peut aider à améliorer votre humeur

Les personnes souffrant de dépression ont généralement des niveaux inférieurs de vitamine D, mais certaines études montrent clairement qu’une carence ne provoque pas nécessairement une dépression. Les personnes aux prises avec la dépression peuvent avoir un manque d’appétit, un manque de soins personnels et sont plus isolées, ce qui les expose à un risque de carence en vitamine D. En effet, lorsque vous souffrez de dépression, vous ne bénéficiez peut-être pas d’une nutrition adéquate ou d’une exposition au soleil (à cause de l’isolement) pour maintenir votre taux de vitamine D à des niveaux sains.

Il a été démontré que la vitamine D augmente la production de la sérotonine, l’hormone du « bien-être », responsable de la régulation de l’humeur et de la prévention des niveaux élevés d’anxiété et de dépression. Une petite étude a révélé que la supplémentation en vitamine D chez les femmes atteintes de diabète de type 2 améliorait l’humeur et qu’il y avait une diminution significative de la dépression et de l’anxiété, mais des études plus importantes sont nécessaires pour le confirmer.

3. Cela pourrait réduire le risque de maladie cardiaque

Les maladies cardiaques restent la première cause de mortalité dans le pays, il est donc impératif de faire de votre mieux pour maintenir un cœur en bonne santé. Comme les muscles squelettiques, les muscles cardiaques sont régulés lorsque la vitamine D interagit avec les récepteurs de la vitamine D dans les cellules. En ce qui concerne la tension artérielle, La vitamine D régule la tension artérielle en agissant sur les cellules endothéliales et les cellules musculaires lisses. De plus, il joue un rôle majeur en aidant à renforcer les fibres musculaires, protégeant ainsi le cœur. De plus, la vitamine D peut aider à garder les artères souples et détendues, ce qui profite également à la tension artérielle. Bien qu’une carence ait été associée à divers facteurs de risque cardiovasculaire, d’autres études sont nécessaires pour établir le rôle protecteur de la vitamine D sur le cœur.

4. Il garde vos os solides

La vitamine D est vitale pour la santé de vos os. Plus précisément, il améliore l’absorption du calcium dans l’intestin grêle et stimule la différenciation des ostéoclastes (un type de cellule osseuse qui décompose le tissu osseux) et la réabsorption du calcium par les os. De plus, la vitamine D favorise la minéralisation de la matrice de collagène dans l’os. Le rôle de la vitamine D dans l’absorption du calcium et la santé des os renforce également les dents, réduisant ainsi le risque de carie dentaire et de maladie des gencives. Il est particulièrement vital pour les enfants d’avoir une quantité sûre de vitamine D pour une santé osseuse optimale pendant la phase de développement osseux. En fait, les enfants ayant de faibles niveaux de vitamine D courent un risque plus élevé de développer une maladie appelée rachitisme, qui entraîne une faiblesse osseuse et d’autres déformations du squelette.

5. Cela pourrait vous donner un regain d’énergie

Si vous êtes constamment fatigué, consommer plus de vitamine D pourrait vous donner l’énergie dont vous avez besoin. La vitamine D a un impact sur la fonction des mitochondries, la partie d’une cellule qui produit de l’énergie. Une étude de 2016 a révélé que le traitement à la vitamine D améliorait considérablement la fatigue chez les personnes en bonne santé présentant une carence en vitamine D. Une autre étude suggère que la supplémentation en vitamine D pourrait améliorer la fatigue chez les greffés rénaux.

6. Il soutient les hormones sexuelles féminines

La carence en vitamine D est extrêmement fréquente chez les femmes en âge de procréer. Des études récentes suggèrent que la vitamine D joue un rôle essentiel en aidant à réguler les hormones sexuelles féminines et que de faibles niveaux de vitamine D peuvent augmenter le risque d’effets néfastes sur la santé maternelle et fœtale. De plus, de faibles niveaux de vitamine D sont impliqués dans le développement de troubles hormonaux spécifiques, notamment le syndrome des ovaires polykystiques (une condition caractérisée par un déséquilibre des hormones sexuelles) qui affecte cinq millions de femmes aux États-Unis. Si vous luttez contre les symptômes du syndrome prémenstruel, la bonne nouvelle est qu’un apport suffisant en vitamine D peut réduire les symptômes, selon une revue systématique. Il peut y avoir des effets bénéfiques de la supplémentation en vitamine D sur les résultats cliniques de la grossesse et de la fertilité, mais les résultats restent incohérents et d’autres études sont nécessaires pour étayer les allégations.

Deux formes principales de vitamine D

Il existe deux formes principales de vitamine D : la D2 (ergocalciférol) et la D3 (cholécalciférol). Il n’y a pas beaucoup de différence entre les deux, sauf que le D2 se trouve naturellement dans les plantes et que le D3 se trouve naturellement chez les animaux et est produit par la peau lorsqu’elle est exposée au soleil. La vitamine D est également classée selon sa forme mesurée 25-OH-Vit D (provenant des reins) et sa forme active calcitriol (provenant du foie). La bonne nouvelle est que vous pouvez répondre à vos besoins en vitamine D avec l’une ou l’autre forme de vitamine D, mais la plupart des experts de la santé recommandent des suppléments de vitamine D3, car ils sont plus efficaces pour augmenter les niveaux de vitamine D que la vitamine D2. De plus, il dure plus longtemps dans le corps.

Sources alimentaires de vitamine D

Vous connaissez maintenant l’importance d’avoir suffisamment de vitamine D dans votre alimentation pour une meilleure santé. Voici les meilleurs aliments riches en vitamine D que vous devrez ajouter pour maintenir vos niveaux à la hauteur :

    • Huile de foie de morue (34 mcg par portion de 1 cuillère à soupe)
    • Saumon (14,2 mcg par portion de 3 oz)
    • Champignons (9,2 mcg par portion de ½ tasse)
    • Lait enrichi (2,9 mcg par portion de 1 tasse) et substituts du lait (2,5-3,6 mcg par portion de 1 tasse)
    • Jus d’orange enrichi (2,5 mcg par portion de 1 tasse)
    • Céréales enrichies (2,0 mcg par portion de 1 tasse)
    • Foie de bœuf (1,0 mcg par portion de 3 oz)

Suppléments vs aliments

En ce qui concerne la vitamine D, il existe quelques aliments qui en contiennent naturellement, bien que certains aliments soient enrichis en vitamine D, comme le jus d’orange, le lait ou certaines céréales. Il est toujours préférable d’obtenir d’abord vos nutriments à partir des aliments car il est plus puissant, mais il peut parfois être difficile de se fier uniquement à la nourriture. Les prestataires de soins de santé peuvent recommander un supplément pour vous aider à répondre à vos besoins quotidiens en vitamine D et à vous assurer que vos niveaux se situent dans la plage normale. La clé est de ne pas en faire trop.

Les suppléments de vitamine D sont généralement sûrs à prendre, mais une consommation excessive peut entraîner une hypercalcémie, une condition où le calcium devient trop élevé dans le sang, entraînant des problèmes gastro-intestinaux, une faiblesse et des calculs rénaux. La supplémentation en vitamine D est également généralement recommandée pour les personnes ayant des problèmes d’absorption des graisses, une intolérance au lactose, des allergies au lait ou pour les personnes souffrant de certaines conditions médicales qui les empêchent d’aller à l’extérieur. Lorsque vous prenez un supplément, vous voudrez le prendre avec un repas pour améliorer l’absorption.

Vitamine D

Signes de carence en vitamine D

  • Fatigue
  • Des changements d’humeur
  • Douleurs musculaires et faiblesse
  • Fonction immunitaire réduite
  • Inflammation accrue
  • Infections fréquentes
  • Rachitisme (chez les enfants)
  • Troubles osseux

Si vous avez une carence en vitamine D, qui est déterminée par un test sanguin, le traitement consiste généralement en une supplémentation. Vérifiez auprès de votre fournisseur de soins de santé la dose, la fréquence à laquelle vous devez le prendre et la durée pendant laquelle vous devez le prendre.

Qui est à risque de carence en vitamine D ?

La mélanine est l’un des principaux facteurs qui affectent la synthèse de la vitamine D par l’exposition de la peau au soleil. En conséquence, les personnes de couleur avec des tons de peau plus foncés courent un risque plus élevé de carence en vitamine D car leur corps n’est pas capable de produire correctement la vitamine D. Les personnes les plus à risque de carence comprennent les personnes âgées, les personnes peu exposées au soleil et les personnes qui évitent les produits laitiers ou les poissons gras.

Quantités recommandées de vitamine D tout au long du cycle de vie

quantités recommandées de vitamine d

Référence : National Institutes of Health, Office of Dietary Supplements

La plupart des gens ont besoin d’environ 600 UI par jour, mais les personnes de plus de 70 ans ont besoin d’un peu plus, environ 800 UI, pour réduire le risque de troubles osseux courants, comme l’ostéoporose, une maladie qui affaiblit les os. Parlez à votre fournisseur de soins de santé dès aujourd’hui de votre taux de vitamine D.

Bouton retour en haut de la page