Quels sont les cinq principaux symptômes d’Omicron ?

La chose la plus importante à faire est de passer un test pour confirmer toute suspicion de COVID. Même un rhume léger présente certains des principaux symptômes du virus.

Omicron étant plus contagieux que Delta, il est également bon d’agir rapidement pour déterminer si vous l’avez ou non.

Expliquant la puissance persistante du virus lors d’une récente conférence de presse de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Abdi Mahamud a déclaré: « Ainsi, alors que tout le monde disait qu’Omicron est plus doux, je pense que nous avons manqué le point qu’un demi-million de personnes sont mortes depuis ce a été détecté. »

Le variant Omicron continue de dominer la santé publique mondiale

Alors que le déploiement de la vaccination dans certaines régions se poursuit avec succès, d’autres pays sont confrontés à la probabilité d’une cinquième vague – avec moins de 50 % de la population entièrement vaccinée. Ils sont confrontés à la réticence à la vaccination, aux problèmes d’infrastructure et aux problèmes de santé publique existants.

Plus important encore, ils ne sont pas légalement autorisés à utiliser la recette des vaccins existants – malgré le fait que des usines vides attendent de les fabriquer. La lutte juridique pour laisser les pays fabriquer leurs propres vaccins se poursuit, mais est loin d’être terminée.

Dans une lettre ouverte, le Movement of International Students 4 Trips Waiver a déclaré : « Les leçons de la crise du sida/VIH n’ont pas été tirées.

Les cinq principaux symptômes d’Omicron

Selon l’étude ZOE – menée sur les ondes Omicron et Delta à des fins de comparaison – il existe cinq symptômes clés de la variante Omicron.

Nez qui coule (surtout en combinaison avec une perte d’odorat)

Un nez qui coule est un signe universel de rhume, de grippe et maintenant de COVID-19. L’équipe de ZOE, une étude qui suit les symptômes du virus, affirme qu’un nez qui coule doit être abordé avec prudence, surtout en hiver.

Ils ont constaté que près de 60% des personnes testées positives avec perte d’odorat présentaient également le symptôme d’un nez qui coule.


12 juin 2024 11h47

Mal de tête

Ceci est décrit par les chercheurs comme l’un des premiers signes de la maladie – encore plus fréquent que la toux, la fièvre et la perte d’odorat. Cependant, les maux de tête peuvent être des symptômes de beaucoup de choses.

Heureusement, les scientifiques ont déjà établi à quoi ressemble un mal de tête COVID.

Le niveau de douleur doit être modéré à sévère, la sensation doit être pulsée, pressante ou lancinante. L’emplacement du mal de tête doit être des deux côtés de la tête, et non dans une seule zone. Il devrait durer plus de trois jours et résister aux analgésiques normaux à domicile.


12 juin 2024 11h47

Fatigue légère ou sévère

La fatigue est un syndrome clé de Long COVID, mais existe également en tant que symptôme classique d’Omicron.

La fatigue, liée au brouillard cérébral, est également plus fréquente que le trio toux-fièvre-perte-de-l’odorat. Ce niveau de fatigue va au-delà de ce qu’une bonne nuit de sommeil peut réparer. C’est une fatigue qui peut entraîner une diminution du pouvoir cognitif, qu’il s’agisse de la mémoire ou de la concentration.

Malheureusement, 80% des personnes souffrant de Long COVID doivent vivre avec un brouillard cérébral.


12 juin 2024 8h18

Eternuement

Les éternuements en hiver ou en été peuvent être liés à la grippe, au rhume ou aux allergies. Normalement, il n’est même pas considéré comme un symptôme COVID aussi fort.

L’éternuement est un symptôme d’Omicron uniquement chez les personnes qui ont été vaccinées au moins deux fois. La raison pour laquelle est actuellement inconnue.

Mal de gorge

Le COVID, en tant que maladie respiratoire, cible en particulier la gorge et les poumons. Un mal de gorge est un signe précoce du virus, il peut donc être un bon moyen de commencer à isoler et à tester. Ce symptôme d’Omicron est également courant dans tous les groupes d’âge, l’infection de la gorge étant relativement bénigne.

Cependant, un mal de gorge plus douloureux qui dure plus de cinq jours peut être plus qu’un symptôme d’Omicron. Cela pourrait être une infection bactérienne, qui nécessite une intervention médicale immédiate.


12 juin 2024 11h47

En savoir plus sur Omicron

Si vous souhaitez en savoir plus sur le coronavirus, et plus particulièrement omicron, voici quelques livres.


12 juin 2024 11h47

Bouton retour en haut de la page