Elena Rybakina, la « Russe » qui a esquivé l’interdiction et qui est championne de Wimbledon

À 23 ans, Rybakina a remporté son premier titre du Grand Chelem

L’édition 2022 de Wimbledon restera dans les mémoires en raison de la mesure mise en place par l’organisation du tournoi, en charge du All England Lawn Tennis Club, qui, en guise de punition pour l’invasion de l’Ukraine, a décidé que les joueurs de tennis représentant la Russie et la Biélorussie ( pays allié au gouvernement de Vladimir Poutine lors de l’invasion) ne peut pas jouer le tournoi, même sous un drapeau neutre.

C’est ainsi que des stars telles que Daniil Medvedev, Andrey Rublev, Karen Khachanov, Victoria Azarenka, Aslan Karatsev, Daria Kasatkina et Aryna Sabalenka entre autres se sont retrouvées sans la possibilité de pouvoir jouer le tournoi.

Les tableaux masculin et féminin ont été quelque peu affaiblis.

Cependant, une championne, une joueuse de tennis née à Moscou en juin 1999: Elena Rybakina, née en Russie mais représentante du Kazakhstan, a remporté le tournoi de Londres, son premier titre en Grand Chelem.

Rybakina : joueuse du Kazakhstan

Ayant pris la nationalité d’un autre pays il y a quelques années en échange d’un soutien financier, Rybakina a pu surmonter la barrière que cette édition de Wimbledon a imposée aux joueurs de tennis russes en opposant son veto à leur participation.

Qui est Elena Rybakina ?

Rybakina est une joueuse de tennis de 23 ans classée 23e au classement mondial WTA et qui rejoint la longue liste des grandes joueuses issues des écoles de tennis russes.

Elle s’est entraînée au Spartak Tennis Club, celui-là même où se sont entraînés des champions du Grand Chelem tels que Marat Safin, Yevgeny Kafelnikov et Anastasia Myskina.

Rybakina a représenté la Russie au niveau junior, avec une présence dans les Grands Chelems, et aussi à ses débuts dans le circuit professionnel de la WTA et de l’ITF, jusqu’à mi-2018 alors qu’elle était déjà dans le top 200 du classement mondial, elle a décidé d’acquérir la citoyenneté kazakhe en échange d’un soutien économique et de représenter ce pays dans le sport, une pratique courante dans ce pays frontalier de la Russie qui a également nationalisé Mikhail Kukushkin, Alexander Bublik et Yulia Putintseva, entre autres noms de renommée internationale.

Déjà en tant que représentante du Kazakhstan, Rybakina a réussi en 2020 à être la première joueuse de tennis kazakhe dans le top 20 du classement WTA, a atteint les quarts de finale de Roland Garros 2021, a terminé quatrième aux Jeux olympiques de Tokyo et a remporté la WTA 250 à Bucarest et Hobart.

Son profil

  • Taille : 1.82m
  • Date de naissance : 17 juin 1999
  • Main : Droitière
  • 126 victoires
  • 65 défaites
  • Gain en tournois : Plus de 6 millions de dollars

Bouton retour en haut de la page