Neymar en patron, Kylian Mbappé dans le dur

Neymar était la vedette du spectacle alors que le Paris Saint-Germain balayait Montpellier pour renforcer son emprise sur le sommet de la Ligue 1.

Le champion en titre, le Paris Saint-Germain, a lancé son premier match à domicile de la saison de Ligue 1 avec une victoire sans forcer 5-2 sur les vairons de Montpellier.

Neymar était l’homme en forme alors que le Brésilien a combiné de manière experte avec Lionel Messi pour mettre la défense de Montpellier sous pression. Le PSG, malgré toute sa domination, a mis du temps à trouver le chemin du filet. La faute à Mbappé qui a voulu tirer le premier penalty et l’a raté une fois encore.

Dans ce domaine là, Neymar est le meilleur joueur du monde. On aime ou on aime pas le joueur. Dans ce jeu de tir aux buts, personne n’arrive à faire ce qu’il fait !

Le défenseur de Montpellier Falaye Sacko a cédé et a mis le ballon dans son propre filet à la 39e minute pour transmettre l’avantage aux Parisiens tard le soir. Cela a ouvert les vannes alors que Neymar a trouvé le fond du filet à la 43e minute pour mettre l’équipe locale avec deux buts d’avance à la pause.

Le Brésilien a porté le score à 3-0 peu après la pause avant que Wahbi Khazri ne marque un but pour les visiteurs. Kylian Mbappe a rétabli l’avance de trois buts de son équipe à la 68e minute avant que le remplaçant Renato Sanches ne couronne ses débuts avec un but à la 87e minute. Montpellier a redonné une certaine respectabilité au score quand Enzo Gianni Tchato Mbiayi a marqué dans les arrêts de jeu. Ce n’était pourtant qu’une consolation.

L’action qui a choqué Okibata

La performance du PSG manquait de mordant dans plusieurs domaines et le score rappelait l’éclat de leur duo d’attaque sud-américain. Mbappe avait l’air rouillé et a même réussi à rater un penalty en première mi-temps. Il avait l’air pas en forme, on ne l’a pas vu sourire une seule fois pendant le match. Et le pire qui restera c’est cette action ou il arrête de courir en pleine course pour bouder car on ne lui a pas fait la passe qu’il attendait ! Quand on voit les efforts que font Neymar et Messi pour récupérer les ballons hyper haut en ce début de saison, on peut se demander si il avait vraiment envie de rester au PSG pour une saison supplémentaire ! Car cette action, si il avait fait l’effort d’aller au bout, il aurait marqué à coup sur un but en se retrouvant tout seul au second poteau.

A vous de voir l’action, on est quand même professionnel ou on ne l’est pas !

En fin de compte, la qualité de l’équipe locale a brillé et elle a profité de ses chances.

L’équipe de Christophe Galtier a maintenant marqué cinq buts chacun lors de ses deux matches de Ligue 1 de la saison et se trouve en tête du classement. Okibata examine la façon dont les stars du PSG se sont comportées cette nuit-là et attribue les notes des joueurs.

Note des joueurs

Gianluigi Donnarumma : 5/10

L’international italien n’a pas eu grand-chose à faire en première mi-temps car l’équipe locale a eu beaucoup de possession de balle. Il a failli faire une passe mais heureusement, Achraf Hakimi a réagi à temps pour renflouer le gardien de but. Donnarumma a par ailleurs montré ses talents de distribution et ne peut être blâmé pour aucun des buts de Montpellier.

Presnel Kimpembe : 6/10

Le Français a été solide et son positionnement a donné à Nuno Mendes la liberté de s’élancer vers l’avant. Kimpembe n’a pas pris trop de risques et était à côté chaque fois que Montpellier cherchait à contrer son flanc droit. Il a aussi terminé le match avec un record de passes parfaites de 52 passes. Kimpembe a eu un carton jaune.

Marquinho : 6/10

Le Brésilien a bien organisé la défense alors que le PSG a maintenu une ligne haute. Ce fut une performance solide mais peu spectaculaire de la star du brésil qui a gardé les choses simples à l’arrière.

Sergio Ramos : 6/10

Le défenseur vétéran n’avait pas l’air fatigué et était calme sous la pression. Il a gardé le ballon en marche et était disponible pour réaliser une longue passe en cas de besoin. Bien que ce ne soit pas une performance vintage à tous points de vue, Ramos a fait ce qu’on attendait de lui avec peu de bruit.

Personnellement, j’ai envie de mettre une meilleure note. Il y a un truc avec ce joueur, il a du faire facilement 10 fautes, mais des vrais balayettes. Et l’arbitre ne lui a pas mis un seul carton jaune !

Ramos a chaque fois qu’il met un joueur à terre, il s’excuse, aide le joueur à se relever… Bref un vrai patron du vice !

Achraf Hakimi : 6/10

La star marocaine était une menace constante sur le flanc droit et courait dans l’espace dès que possible. Bien qu’il aurait pu contribuer plus défensivement, il n’y a pas eu d’erreurs flagrantes. Hakimi a aussi joué un rôle dans la mise en place de deux des buts du PSG et n’a pas réussi à atteindre la cible avec deux tentatives de but.

Vitinha : 6/10

La recrue estivale a goûté pour la première fois à la compétition au Parc des Princes. Il a montré son impressionnante capacité de passe et a aussi gagné un carton jaune pour une faute. Vitinha a noué de bonnes relations avec Marco Verratti et cela ne fera qu’aider le PSG à long terme.

Marco Verratti : 7/10

Le maestro italien a dominé le milieu de terrain et a aidé le PSG à dicter le jeu. Passeur efficace, il a sorti le ballon d’un environnement bondé et a fourni la base au trio de Kylian Mbappe, Lionel Messi et Neymar pour réaliser des ravages. Verratti a aussi porté le ballon vers l’avant quand il le pouvait tout en décomposant tous les compteurs que Montpellier a essayé de réaliser.

Nuno Mendès : 6/10

Le jeune portugais a peu souffert défensivement et a reçu la permission d’avancer et de se placer plus comme un ailier gauche. C’est lui qui délivre la passe décisive pour Renato Sanches en fin de match. Mendes est capable de bien plus et devrait faire mieux dans une équipe qui a des kilomètres d’avance sur ses concurrents sur la scène nationale.

Kylian Mbappé : 5/10

La superstar française est revenue dans le game après un arrêt pour blessure et avait l’air rouillée. Il n’avait pas le tranchant habituel et a même réussi à rater un penalty en première mi-temps. Mbappe, cependant, a continué à pousser et a finalement marqué en seconde période. La performance était certainement décevante et Mbappe devra se mettre au niveau de ses partenaires dans les semaines à venir. Pas au niveau du talent, mais de la mentalité que Galtier a transmis aux sud américains !

Lionel Messi : 8/10

Le magicien argentin était bien présent hier et a utilisé son excellente capacité sur le ballon pour se faufiler dans les espaces restreints. Messi a noué de bonnes relations avec Neymar et a remporté le second penalty que ce dernier a converti sur place. L’ancien s’est aussi rapproché avec un coup franc bien tiré en première mi-temps. Messi semble être dans son élément en Ligue 1 cette saison.

Neymar : 9/10

La star du brésil était l’homme du match et s’est encore une fois attrapé un doublé. Il a toujours essayé de casser la défense de Montpellier et a utilisé sa capacité technique à bon escient. Neymar semble aussi canaliser son partenariat avec Messi depuis leurs jours à Barcelone et le duo a bien combiné plusieurs fois. Le Brésilien est de loin le faiseur de différence du PSG en ce moment et ne montre aucun signe de ralentissement.

Leandro Paredes : 6/10

Il a remplacé Vitinha en seconde période après que ce dernier ait pris un carton jaune. L’Argentin a gardé le ballon et semblait assuré en possession du ballon.

Renato Sanches : 7/10

Le milieu de terrain portugais a remplacé Verratti et s’est imposé aux côtés de Christophe Galtier. il a aussi couronné ses débuts avec le PSG avec un but bien marqué à la 87e minute.

Nordi Mukiele : NA

Il a remplacé Hakimi tardivement mais a eu peu de temps pour avoir un impact.

Pablo Sarabia : NA

Le milieu de terrain a remplacé Kylian Mbappe sur le tard. Une bonne décision du coach parisien.

Hugo Ekitike : NA

Le jeune prodige a fait ses débuts au Parc des Princes et a remplacé Neymar dans les arrêts de jeu. Il a eu peu de temps pour montrer ses capacités.

Résumé et buts du match

Bouton retour en haut de la page