Test du vidéoprojecteur LED XGIMI Elfin

Avec son indice de 800 lumens, l’Elfin de XGIMI offre un bon coup de poing dans un projecteur compact, léger et riche en fonctionnalités.

L’un des projecteurs portables les plus petits et les plus légers de sa catégorie de luminosité, le XGIMI Elfin est également l’un des plus capables avec tout, de la possibilité de tirer le meilleur parti de la programmation HDR au Bluetooth et au Wi-Fi intégrés. Avec le système d’exploitation Android TV 10, l’Elfin donne accès à de nombreuses applications et programmes. Il n’a peut-être pas une balance des couleurs parfaite, mais pour le visionnage décontracté auquel il est destiné, ce projecteur de résolution 1920×1080 devrait être aussi bon dans la tanière à la maison que dans la salle de classe ou au bureau.

Le moteur d’éclairage LED du projecteur est capable de mettre plus de 700 lumens à l’écran, juste à côté des 800 lumens de l’Elfin, mais plus que suffisant pour la plupart des utilisations, en particulier la nuit ou avec les stores baissés. Il manque de flexibilité pour fonctionner sur batterie, mais son prix de 650 € semble être un montant raisonnable à dépenser pour un projecteur avec autant de personnalités.

Caractéristiques

Le XGIMI Elfin compact et facilement transportable porte bien son nom, mesurant seulement 7,5 x 1,8 x 7,5 pouces (WHD). Son boîtier blanc mat, ses coins arrondis et son anneau en caoutchouc souple en dessous donnent l’impression qu’il a émergé du studio de design d’Apple. Cela ferait un excellent complément visuel à un ordinateur de bureau Mac Mini.

Maj du 12 octobre : Cliquez sur le produit, le prix n’est pas à 649 € mais 519 € !! Grosse chute de prix à profiter rapidement !


3 janvier 2024 2h28

L’Elfin n’inclut pas d’étui de transport mais protège son objectif délicat derrière une fenêtre transparente. À 2,2 livres, il est trois quarts de livre plus léger que le projecteur M7 d’AAXA, mais n’a pas la capacité du M7 à fonctionner sur batterie. Pourtant, il peut être déplacé selon les besoins, que ce soit pour une nuit de frénésie à regarder Manifest au sous-sol, pour organiser des cours numériques dans une salle réaménagée à l’école ou pour organiser une vidéoconférence Zoom pour un petit groupe au travail.

À l’intérieur, il dispose de la dernière puce d’imagerie DLP 1080p de 0,33 pouce de TI et peut gérer une entrée 4K. S’appuyant sur quatre bancs de LED, le système dispose de sources d’éclairage pour le rouge, le bleu et le vert ainsi que d’une LED de pompe bleue supplémentaire. Ce composant supplémentaire peut ajouter jusqu’à 12 % à la sortie du projecteur, mais pousse l’équilibre des couleurs vers l’extrémité verte du spectre. L’Elfin n’a pas besoin de roue chromatique. Comme c’est le cas avec la plupart des autres projecteurs LED, ses composants d’éclairage sont conçus pour durer 30 000 heures d’utilisation, ce qui se traduit par plus de 10 ans d’utilisation pendant huit heures par jour.

Évalué pour produire 800 lumens, l’Elfin est le rare projecteur pico qui s’en rapproche. Mes tests ont montré qu’il était capable d’émettre plus de 700 lumens ANSI. En comparaison avec d’autres portables compacts populaires que nous avons testés, il devance le Viewsonic M1 (mesuré à 140 lumens), l’AAXA M7 (599 lumens), le XGIMI Halo (642 lumens) et l’AAXA P6X (698 lumens).

Comme pour les nouveaux modèles Horizon de XGIMI, y compris le Horizon Pro récemment révisé, il ajoute un élément d’intelligence artificielle qui rend sa configuration plus rapide et plus facile. L’Elfin scanne la scène et redimensionne l’image pour vous donner la plus grande image possible pour votre zone de projection disponible tout en évitant les éléments intermédiaires tels que les interrupteurs et les objets accrochés au mur. Cela a fonctionné comme un charme lorsque j’ai placé une lampe sur le côté de son image projetée et exécuté la routine de correction automatique de la distorsion trapézoïdale avec la télécommande. En une seconde, il a réduit la taille de l’image de 30 % pour éviter l’obstruction.
De même, sa mise au point automatique électronique prend un moment pour fonctionner. Comme les autres projecteurs à mise au point automatique, il défocalise l’image, analyse la cible projetée avec un capteur orienté vers l’avant, puis accentue l’image. Il peut être mis au point manuellement avec la télécommande, mais cela fonctionne si bien que vous n’en avez pas besoin.

Outre la connectivité Wi-Fi à sa plate-forme Android, il existe un port HDMI pour l’entrée vidéo et un port USB qui vous permet de lire des médias à partir d’un lecteur flash. Ses haut-parleurs accordés par Harman Kardon sont étonnamment bons et ont des réglages pour le film, la musique et le sport. Le projecteur reconnaît les bandes sonores Dolby et DTS. Si vous souhaitez ignorer les haut-parleurs internes, la connexion HDMI offre une capacité ARC, ou vous pouvez prendre l’audio de la prise casque 3,5 mm ou passer Bluetooth vers un haut-parleur ou une paire d’écouteurs sans fil.

La diffusion en continu sur Android TV peut montrer n’importe quoi, des conférences TED Talk et des vidéos YouTube à Prime Video et à une variété d’applications sportives. La seule chose qui lui manque, comme beaucoup d’autres projecteurs de sa catégorie qui partagent la plate-forme Android par ailleurs solide, est une application Netflix opérationnelle. Ainsi, vous pouvez oublier de regarder Trailer Park Boys à moins que vous ne connectiez un lecteur de streaming externe comme une clé Roku ou Apple TV.

Le Wi-Fi intégré d’Elfin prend en charge Chromecast pour recevoir des flux vidéo depuis un téléphone, une tablette ou un ordinateur Windows. Cela nécessite l’utilisation du navigateur Chrome ou de l’une des centaines d’applications compatibles Chromecast.

Aussi bien pensé que soit l’Elfin, il lui manque un emplacement pour une carte micro SD vu sur certains concurrents, comme l’AAXA M7. Le lecteur multimédia USB peut lire de la musique et diffuser des vidéos à partir d’un lecteur flash, ainsi qu’organiser des photos dans un diaporama. En revanche, il ne peut pas afficher directement les fichiers PDF Office ou Acrobat lorsqu’il est temps de se mettre au travail comme le peuvent certains autres portables (par exemple, le ML750 d’Optoma).

L’Elfin offre une compatibilité HDR pour améliorer le contraste avec les programmes 4K HDR, et reconnaît même le contenu HDR10+. L’amélioration du contraste peut être réglée sur Auto ou désactivée lorsque la programmation le permet. Dans une séquence d’une rivière qui coule, HDR a fait la différence entre une scène terne avec des verts délavés et un aspect général plus lumineux avec beaucoup de reflets et de profondeur. D’un autre côté, cela peut rendre une scène trop belle au point de paraître artificielle.

Tous les modes d’image permettent une utilisation HDR à l’exception du jeu, mais le mode Film ajoute la possibilité d’augmenter localement le contraste avec trois niveaux d’amélioration différents ainsi que deux niveaux de compensation de mouvement. Dans la plupart des cas, le meilleur réglage était Bas ou Arrêt. En revanche, le projecteur ne permet pas de régler directement la température de couleur pour régler l’image.

Configuration

Contrairement aux autres projecteurs pico qui ont plusieurs options de montage en dessous, l’Elfin a un seul trou fileté pour un trépied ou un montage au plafond. Il peut s’asseoir tout seul mais n’a pas de pieds réglables. J’ai utilisé quelques DVD de la vieille école pour le niveler et l’incliner pour l’adapter à l’écran.

Comme avec la plupart des picos et des portables, il n’y a pas d’objectif zoom, il est donc préférable de cadrer l’écran en rapprochant ou en éloignant le projecteur de l’écran pour éviter le traitement et conserver la meilleure qualité d’image. XGIMI fournit cependant un zoom numérique grâce à son évitement d’obstacles. De plus, la correction trapézoïdale verticale et horizontale de l’Elfin peut gérer une inclinaison vers le haut ou vers le bas jusqu’à 40 degrés et cadrer une image rectangulaire parfaite même si le projecteur est décentré jusqu’à 40 degrés. La meilleure partie est que l’interface d’Elfin vous permet de tirer ou de pousser les coins vers l’extérieur ou vers l’intérieur pour modifier la forme de l’image. En revanche, la correction d’une inclinaison vers le haut de 15 degrés s’est traduite par une perte de lumière de 25 %, ce qui est énorme par rapport à la perte de lumière d’environ 10 % pour l’AAXA M7, par exemple.

Mais avant de pouvoir regarder quoi que ce soit, je devais faire deux autres choses. Tout d’abord, j’ai connecté le projecteur à mon téléphone via Bluetooth et lancé l’application Android TV. Cela me permet de contrôler l’action. Deuxièmement, j’ai branché l’émetteur USB de ma télécommande Air Flying Mouse avec mini clavier au projecteur. Les deux ont fonctionné du premier coup et ont fourni plus de services que la télécommande d’origine.

Performance

L’Elfin est capable de démarrer rapidement grâce à sa source de lumière à semi-conducteurs, il est donc idéal pour les réunions intermittentes, les cours de classe et le visionnage d’émissions de télévision. Il met une image à l’écran en 7 secondes et éteint son ventilateur environ 1 seconde après l’avoir éteint.

Évalué à 800 lumens ANSI, l’Elfin s’est rapproché dans le monde réel, avec 712 lumens ANSI disponibles dans son mode de luminosité Performance et ses paramètres d’image vidéo. C’est 89% de la sortie nominale et bien dans la tolérance ANSI.


19 avril 2024 20h15

Conclusion

Le XGIMI Elfin est un peu plus grand que certains projecteurs pico, mais avec plus de 700 lumens de lumière à sa disposition, il laisse la plupart d’entre eux dans le noir. Sa résolution HD 1080p est un avantage significatif pour un si petit projecteur, et l’Elfin est capable de tirer le meilleur parti du matériel 4K HDR de sa plate-forme Android 10. De plus, il est flexible, se connectant également via son Wi-Fi intégré aux applications Chromecast sur votre appareil mobile, ou directement aux sources filaires HDMI ou USB. À moins de 700 euros, il intègre beaucoup de projecteurs dans un petit boîtier léger avec un design attrayant et moderne qui semble tout droit sorti d’Apple. Pour les écoles, les bureaux et à la maison, l’Elfin pourrait bien être le bon projecteur au bon prix.

Pour utiliser au mieux votre vidéoprojecteur, voici quelques accessoires indispensables.


3 janvier 2024 2h28

Bouton retour en haut de la page