« Nous avons fait une offre » pour Lewandowski, dit Laporta

Le président du Barça a expliqué comment progresse la signature de l'attaquant polonais et a prévenu qu'il n'y aura pas d'ajouts sans le deuxième levier économique.

Barcelone insiste sur la signature de Robert Lewandowski mais le Bayern Munich ne facilite pas le départ du joueur et doute de la capacité économique du club et le président blaugrana, Joan Laporta, a expliqué comment se déroulent ces négociations.

« Je ne crois pas à ces déclarations. Elles viennent d’une conversation et c’était une blague. Cela ne vient pas du Bayern. Le Barça va avoir 125 ans et il y a peu de clubs qui ont une histoire comme la nôtre. Nous respectons le Bayern. Vous savez que nous avons fait une offre pour lui et nous attendons une réponse. Voyons si elle est positive. Nous apprécions l’effort du joueur », a-t-il commenté lors de la conférence de presse pour présenter Andres Christensen.

La situation économique du club

« La crédibilité du club est revenue. Le Barça a retrouvé sa crédibilité. Toutes les opérations ont un degré de difficulté supplémentaire en raison de la situation économique héritée. Nous sommes en train de rembourser la dette et d’investir pour rendre le Barça plus compétitif. Les concurrents profitent de cette situation de difficulté économique maximale, mais c’est de moins en moins vrai. Cela prendra fin lorsque nous lancerons le premier message au marché avec une signature. Tout cela dépendra, comme je l’ai dit, de la vente de 15 % des droits de télévision.

Lewandowski vers un bras de fer avec le Bayern ?

L’une des actions que Robert Lewandowski pourrait entreprendre pour manifester davantage son mécontentement serait de manquer la séance d’entraînement prévue le 12 juillet. Considérant que c’est courant dans ce type de situation, le Polonais a le caractère pour pouvoir le faire. Cependant, comme le rapporte le média allemand « Sport1 », le Bayern pourrait intenter une action en justice le sanctionnant d’une amende comprise entre 1,8 et 3,6 millions d’euros. Dans le même temps, une autre action pourrait être d’envoyer ‘Lewan’ dans les tribunes pour qu’il ne joue aucune minute, mais ce ne serait pas optimal.

Bouton retour en haut de la page