5 problèmes d’estomac liés à la maladie d’Alzheimer

Selon une étude récente, si vous souffrez de l’un des cinq troubles intestinaux, vous courez un risque plus élevé de développer la maladie d’Alzheimer.

Des chercheurs du Center for Precision Health de l’Université Edith Cowan à Perth, en Australie, ont découvert que les gènes des personnes atteintes à la fois de la maladie d’Alzheimer et de l’un de ces cinq troubles gastro-intestinaux partagent certaines caractéristiques en commun.

Dans l’étude, les chercheurs ont analysé les données génétiques d’études sur la maladie d’Alzheimer et les troubles intestinaux. Dans l’ensemble, les données couvraient des centaines de milliers de personnes.

Les chercheurs ont trouvé des liens entre la maladie d’Alzheimer et ces cinq troubles gastro-intestinaux :

  • Reflux gastro-oesophagien (RGO)
  • Ulcère gastro-duodénal (PUD)
  • Gastrite-duodénite
  • Syndrome de l’intestin irritable
  • Diverticulose

Cependant, il ne semble pas y avoir de corrélation entre les maladies inflammatoires de l’intestin et la maladie d’Alzheimer.

Dans un communiqué de presse, Simon Laws, directeur du Center for Precision Health et superviseur de l’étude, a noté que l’étude n’avait pas établi que les troubles intestinaux causaient la maladie d’Alzheimer ou vice versa. Pourtant, il a loué les résultats:

« Ces résultats fournissent des preuves supplémentaires à l’appui du concept de l’axe ‘intestin-cerveau’, un lien bidirectionnel entre les centres cognitifs et émotionnels du cerveau et le fonctionnement des intestins. »

L’étude a également trouvé des preuves qu’un taux anormal de cholestérol est un facteur de risque pour la maladie d’Alzheimer et les troubles intestinaux.

Les chercheurs disent qu’une étude plus approfondie est nécessaire, mais il semble que l’hypercholestérolémie se transfère dans le système nerveux central. Le résultat est un métabolisme anormal du cholestérol dans le cerveau.

Emmanuel Adewuyi, responsable de la recherche pour l’étude, note que des niveaux plus élevés de cholestérol dans le cerveau ont été liés à la dégénérescence cérébrale et aux troubles cognitifs.

Les chercheurs affirment que les résultats de l’étude suggèrent que l’utilisation de médicaments hypocholestérolémiants tels que les statines pourrait aider à traiter à la fois la maladie d’Alzheimer et les troubles intestinaux.

Pour plus d’informations sur la maladie d’Alzheimer, consultez :


29 février 2024 2h06

Bouton retour en haut de la page