Quelle météo pour faire du parapente

Vous vous apprêtez à partir en parapente, mais vous vous inquiétez des conditions météo, notamment du vent ? Vous pouvez savoir si vous pouvez effectuer votre vol ou non.

Nous vous expliquons comment savoir de quel vent vous avez besoin pour faire du parapente.

L’importance du vent en parapente

Le vent n’est pas nécessaire pour le parapente. La sensation d’air sur votre visage pendant un vol n’est que le vent relatif créé pendant le vol. Même s’il n’y a pas de vent, il sera possible de faire votre décollage en parapente. Au fur et à mesure que vous prendrez de la vitesse, votre parapente se gonflera et vous pourrez voler en toute sérénité.

Selon l’endroit où vous vous trouvez, vous devrez faire attention au vent. Un vol en parapente se fait à 30 ou 40 km/h dans les airs. Si vous sentez le vent avant votre vol, il est important d’étudier son intensité et sa direction pour ne pas être dérangé dans les airs. Vous devez également tenir compte du terrain avant votre vol en parapente. Cela influencera votre taille.

Comment étudier le vent avant de s’envoler

Pour savoir à quoi ressemble le vent avant de voler, il y a plusieurs paramètres à étudier. Tout d’abord, vous devez savoir à quel point il est fort. A ne pas confondre avec la force, qui est aussi la vitesse du vent, mais exprimée sous forme d’échelle, l’intensité se mesure avec un anémomètre. Ce dernier vous donnera trois valeurs pour le vent :

  • en km/h en vol libre,
  • en m/s sur terre,
  • en nœuds en mer.

En regardant l’intensité du vent en km/h, vous pouvez savoir s’il est possible de voler ou non. La direction du vent est également importante. Pour apprendre à piloter un parapente, il est conseillé de l’avoir face à soi, c’est à dire devant soi au moment du décollage. Cela permettra à votre parapente de mieux se gonfler et d’être portée. Enfin, lancez-vous dans une zone dégagée, bien exposée au vent et légèrement en pente. Cela vous permettra de mettre l’aile de votre parapente dans l’axe du vent. Le choix du terrain est donc important pour le parapente.

La météo idéale

Pour voler en toute sécurité, toutes les conditions doivent être remplies. La vitesse du vent doit être comprise entre 15 et 20 km/h. Vous devez éviter les rafales de vent supérieures à 20 km/h. Les prévisions de pluie doivent être inférieures à 0,8 et vous ne devez pas voler dans le brouillard. Si vous voyez des nuages, ce n’est pas forcément mauvais. Cela va simplement altérer la portance thermique qui fait gagner de l’altitude au planeur. Cependant, il est important d’analyser si ces nuages ​​ne sont pas à risque d’orage, ce qui empêcherait toute pratique.

Conditions de vol à éviter

Il est déconseillé de faire du parapente si le vent est trop fort. Il est quasiment impossible de décoller si le vent dépasse 25-30 km/h. Le vent peut également vous empêcher d’avancer et vous mettre dans des conditions inconfortables s’il devient plus fort pendant que vous êtes dans les airs. S’il pénètre dans le parapente, cela peut devenir dangereux, car votre parapente prendra de la vitesse. La pluie, les orages, le manque de visibilité ou la nuit sont autant de conditions qui vous empêcheront de pratiquer votre sport. A vous d’étudier attentivement les conditions de vent et météo avant de faire voler votre parapente.

Bouton retour en haut de la page