Comment choisir une machine à souder parfaite – Conseils gratuits

Le monde du soudage est fascinant, surtout pour un passionné de bricolage ou un soudeur en herbe qui vient de commencer à apprendre le métier, avec sa large gamme de produits et d’accessoires disponibles sur le marché. Il existe un large assortiment d’accessoires de soudage pouvant être sélectionnés, allant des soudeurs MIG, des soudeurs TIG et des soudeurs à la baguette jusqu’aux soudeurs oxyacétyléniques. Il existe également plusieurs autres machines à souder haut de gamme qui sont relativement plus chères par rapport aux plus courantes TIG et MIG ; ces machines à souder haut de gamme sont cependant souvent entraînées par des moteurs alimentés en carburant afin de pouvoir être utilisées hors du réseau électrique avec la même commodité.

Si vous êtes un soudeur en herbe, il serait préférable que vous compreniez les différents types d’équipement de soudage pour améliorer vos perspectives d’emploi. Si vous êtes en mesure de décider quel modèle de soudage serait le plus compatible pour un projet particulier, vous augmenterez vos chances d’être nommé superviseur ou assistant de projet par un employeur.

Liste des 5 meilleurs conseils pour choisir la meilleure machine à souder

Il suffit de consulter ces conseils et astuces gratuits écrits ci-dessous pour choisir la meilleure machine à souder en fonction de vos besoins auprès d’Okibata.

Évaluer la nature du métal

Habituellement, le soudage est effectué uniquement sur de l’acier au carbone. L’acier au carbone a la capacité de gérer l’excès de chaleur que tout soudeur novice pourrait accidentellement appliquer au métal. Il est donc compatible avec la majorité des machines à souder disponibles. L’acier inoxydable est bien adapté au stockage de boissons ou d’articles comestibles en raison de sa capacité à résister à la corrosion.

Il est entièrement compatible avec les machines à souder TIG ou MIG et ne nécessite pas autant d’ampérage pour fonctionner que l’acier au carbone lors du soudage. L’aluminium a besoin d’un apport de chaleur presque uniforme pour empêcher le bain de soudure de se dessécher en raison de sa grande capacité de conduction thermique. Cependant, l’apport élevé de chaleur entraîne souvent une déformation de la pièce.

Ainsi, l’aluminium nécessite des machines de soudage plus complexes, telles que la machine MIG équipée de la capacité d’effectuer un soudage par impulsions, afin d’être jointe de manière optimale. Un meilleur choix pour le soudage de l’aluminium serait une machine à souder TIG haut de gamme. Il serait donc préférable que vous évaluiez le métal que vous souhaitez assembler avant de sélectionner une machine à souder.

Établir l’ampérage idéal

Le coût d’une machine à souder dépend du courant qu’elle peut générer ; les métaux plus épais nécessitent généralement plus de courant pour pouvoir être soudés correctement. Il est donc préférable que vous accordiez une grande attention à l’épaisseur des luminaires ainsi qu’aux métaux de base avec lesquels vous devrez travailler pour un projet.

Comme l’acier de construction épais et un tuyau d’une épaisseur supérieure à un demi-pouce ; vous auriez besoin d’une machine à souder à la baguette ou d’une machine à souder MIG haut de gamme pour les souder efficacement.

Pour souder des métaux minces, au contraire, vous auriez besoin de machines à souder plus sensibles qui fourniraient juste la bonne quantité de chaleur pour former la soudure. À cet égard, le soudage de l’aluminium devient presque le même que le soudage d’un métal relativement plus mince.

Choisissez un site idéal pour souder

Le site où vous effectueriez la soudure aide également à trouver une machine à souder appropriée. Lorsque vous soudez à l’intérieur, vous pouvez brancher votre machine à une machine 115 volts AC, une alimentation 220-240 volts AC. Une alimentation de 115 volts est l’alimentation régulière que reçoit toute installation commerciale ou domestique. La plupart des machines à souder élémentaires fonctionnent à cette tension. La machine peut fonctionner en monophasé ou fonctionner comme un appareil triphasé.

Se référer à la fiche technique

Se référer à la fiche technique peut vous aider à comprendre plusieurs éléments essentiels pour différencier une bonne machine à souder d’une autre. Par exemple, une fiche technique peut vous aider à évaluer la quantité de soudage continu qu’une machine peut effectuer en l’espace de dix minutes. Le cycle de service est représentatif du nombre de minutes que vous pouvez souder par un intervalle standard de dix minutes. Le dépassement du cycle de service peut chauffer la machine et endommager ses circuits internes.

Analyser les besoins en gaz comprimé, le cas échéant

Différents procédés de soudage nécessitent l’utilisation de différents gaz comprimés. L’oxygène, l’argon et le dioxyde de carbone sont les gaz comprimés les plus couramment utilisés dans plusieurs procédures de soudage.

Vous pouvez vous procurer vos machines à souder auprès de grands fabricants tels que Esab, Ador Welding, Cruxweld, Rexel et Roteck, pour n’en nommer que quelques-uns.

Bouton retour en haut de la page