Comment réussir votre portage salarial dans l’informatique ?

Le portage salarial est un excellent moyen de gagner de l’argent tout en travaillant en tant qu’indépendant. Mais cela peut aussi être un défi, surtout lorsqu’il s’agit d’être freelance dans l’informatique.

Voici quelques conseils pour vous aider à tirer le meilleur parti de votre carrière.

portage salarial informatique : qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est une relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté d’une entreprise de portage salarial effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes. D’une part, un contrat de travail est établi entre le salarié porté et l’entreprise de portage salarial.

Si vous envisagez de vous lancer dans le métier, c’est certainement une solution à envisager.

L’utilisation du portage salarial peut être une alternative intéressante à la création d’une entreprise, il vous permet notamment de bénéficier de la protection sociale du régime général, d’une assurance contre le chômage et de ne pas avoir d’entreprise à gérer administrativement.

Quels sont les difficultés du freelancing immobilier ?

Le portage salarial implique des frais de gestion, qui représentent environ 10% de votre chiffre d’affaires. Le portage salarial induit des charges légèrement plus élevées que d’autres statuts indépendants : 50% environ pour un salarié porté, 41 à 45% pour un entrepreneur en SARL ou SASU.

  • Trouver des clients / travail régulier
  • Garder une attitude positive tout en gérant son emploi du temps
  • Gérer les tâches administratives

Quel salaire en portage salarial

À quel salaire peut-on prétendre en portage selon les cas ? En matière de rémunération, il est prévu que le salaire minimum brut soit porté à 75% du plafond mensuel de la sécurité sociale, soit 2413,50€. Cette somme correspond à un mois complet travaillé.

Bouton retour en haut de la page